En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Petit Rambalh de Sent Martin

Petit Rambalh de Sent Martin

jeudi 8 avril à 19h30

Facebook Ciutat

Rambalh.jpg


Catégorie : Archives - 2021

Pétition : préservation de l'enseignement public de l'occitan à Castres

Lien vers la pétition: https://www.change.org/p/a-monsieur-m...

L'école publique Louis David de Castres propose une section bilingue français/occitan qui fêtera ses 20 ans en 2023. L'exemple tarnais nous montre que ces sections bilingues, dont les avantages tant pédagogiques que culturels sont avérés, sont en général plébiscités par les parents lorsqu'elles ne pâtissent pas de problèmes administratifs comme nous avons pu les déplorer ces dernières années dans notre ville. Si, grâce à la mobilisation des parents et de l'équipe pédagogique, la situation s'améliore à l'école Louis David, c'est l'enseignement public de l'occitan dans son ensemble qui est menacé à Castres. Nous souhaitons par cette pétition attirer votre attention sur les nombreux problèmes rencontrés par ceux qui souhaitent, à Castres, un enseignement de et en occitan pour leur enfant. Nous déplorons ainsi : - les nombreux problèmes de recrutement d'enseignants habilités en occitan qui, par le passé, ont grandement mis en danger les sections bilingues occitan-français de la ville. - l'ouverture surprise, en 2014, d'une section bilingue à l'école d'Aillot, trop petite et peu adaptée à l'organisation d'une section bilingue puis, devant un échec prévisible, la décision unilatérale et sans jamais en avertir les parents, de remplacer en 2019 l'enseignement bilingue par une simple initiation à l'occitan. - une carte de l'offre d'enseignement de l'occitan aberrante et peu lisible qui oblige les élèves de la seule section bilingue à traverser la ville, pour poursuivre cet enseignement alors qu'un collège tout neuf vient d'ouvrir à proximité de l'école. Devant les problèmes logistiques, les élèves se voient ainsi obligés d'abandonner l'apprentissage de l'occitan qu'ils poursuivent pourtant depuis la maternelle. De ce fait, la seule section occitan de collège de la ville se trouve privée de son vivier et menacée par manque d'effectifs. - l'absence de réponse de l'Education Nationale, malgré les nombreuses sollicitations des parents, sur cette dernière question. S'il est vrai qu'un groupe de travail sur la question est évoqué depuis plusieurs années nous n'en voyons toujours pas la couleur. Pire, les prospections engagées pour l'ouverture d'un nouveau site bilingue semblent au point mort. Une nouvelle ouverture, dans une école adaptée tant au niveau de la taille que du secteur est pourtant la solution indispensable pour renforcer cet enseignement. Nous demandons donc : - la création d'un groupe de travail rassemblant les différents acteurs de l'enseignement public de l'occitan sur la ville qui menera une reflexion sur l'offre d'enseignement de l'occitan à Castres et notamment sur sa sectorisation. - L'étude sérieuse, pertinente et rapide de l'ouverture d'une nouvelle section bilingue. D'autres sections ont ouvert dans l'académie cette année, pourquoi pas à Castres ? - L'ouverture d'un enseignement de l'occitan sur le collège Thomas Pesquet afin de permettre aux élèves de la section bilingue Louis David de poursuivre l'apprentissage de l'occitan.

Les parents d'élèves de l'école Louis David de Castres Òc Bi Tarn ( association des parents d'élèves pour le bilinguisme français-occitan dans l'enseignement public)

CREO Tolosa ( Centre régionale des enseignants d'occitan)

Le Centre occitan del país Castrés et l'institut d'étude occitane du Tarn

Òc-Bi recrute

Cyber Conférences

Cyber réunions Parents d'élèves

Ciber réunions à destination des parents d'élèves

Avantages et conditions d'une éducation bilingue en langue occitane.