33ème Congrès de la FLAREP

33e Colloque FLAREP - PAYS BASQUE

Le contexte

L’enseignement bilingue public a démarré dans les années 80 en Pays Basque et en Bretagne. Au fil des années, il s’est développé sur presque tous les territoires où nos langues, affectées par le ralentissement de la transmission familiale, ont trouvé à travers l’école le moyen de se développer… lire la suite

SAMEDI 19 octobre 2019

- Accueil par M. Jean-François IRIGOYEN, Maire de Saint Jean de Luz

Discours d'ouverture : Rôle et pouvoirs des Collectivités Territoriales
en matière de politique linguistique : quel partenariat avec l’Éducation Nationale ?

par M. Thierry DELOBEL, Président FLAREP

- M. Alain ROUSSET, Pdt CR Nouvelle Aquitaine REPRÉSENTÉ par Mme Charline CLAVEAU-ABBADIE, CR déléguée

- M. Jean-Jacques LASSERRE, Président CD64 Représenté par Mme LUBERRIAGA, en charge de la Politique Ling.

- M. Vincent BRU, Député

- Mme la Sénatrice Denise SAINT-PÉ REPRÉSENTÉE PAR Mme Corinne NUQUES, Collaboratrice Parl.

- Vincent LORENZINI, Chef Mission Langues de France et Outre-Mer

- Mme Emilie DUTOYA, CR Nouvelle-Aquitaine – élue territ. Pays Basque

DIMANCHE 20 OCTOBRE 2019

La ressource en enseignants, un enjeu majeur pour l’enseignement en langues régionales et pour enseigner les DNL en langues vivantes régionales

- Spécificité de la formation bilingue sur les académies de Toulouse et Bordeaux : enjeux et difficultés
M. Pierre Escudé - Professeur des Universités - INSPE d’Aquitaine
- La formation des enseignants de basque de collège et lycée
Mme Argia Olçomendy - Enseignante de langue basque à l’Université Bordeaux Montaigne et sur le campus de Bayonne
- La formation intensive d’enseignants néo-locuteurs : profils et limites
M. Beñat Lascano
- Le profil professionnel de l’enseignant plurilingue
Mme Rita Peix - Professeur à l’INSPE de Perpignan
- Les dispositions de F.I. et F.C. dans l’Académie de Corse : du Grand Plan de Formation en Langue Corse
à l’encadrement des EFS bilingues

Mme Dominique Verdoni - Université de Corse, Administratrice provisoire de l’INSPE de Corse
Mme Marie Anne Versini - PRCE LCC, Dr. 73e, INSPE de Corse

Valorisation des langues d’Outre-mer pour une meilleure cohésion sociale

- Mme Isabelle Biaux-Altmann, Membre du CESE au titre de la cohesion sociale et territoriale et vie associative
- M. Michel Launey, Professeur de linguistique

Les conséquences de la réforme du lycée et du baccalauréat sur l’enseignement des langues régionales
M. Gilbert Mercadier, Président du Congrès Permanent
de Langue Occitane


Catégorie : - 2019

Plavienguts suu site d'Òc-Bi

ba_2022.jpg
Adishatz ! 
Vous êtes sur le site d' ÒC-BI.
Association regroupant des parents et des enseignants et ayant pour but la 
promotion du bilinguisme français/occitan dans l'enseignement public. 
Secrétariat : 16, rue de Pujols 47300 Villeneuve-sur-Lot

Chargés de mission :

Navèra Aquitània 

Clamenç Flouroux : ocbiaquitania@free.fr :06/33/70/12/40

Occitània 
Ioan Algans : ocbioccitania@free.fr07/71/05/21/38
Lemosin-Perigòrd-47 
Fabien Pédegert-Saliou: ocbi.lemosin.perigord.47@free.fr : 07/50/04/26/97

Circulaire Langues régionales du 16/12/2021

Pétition : préservation de l'enseignement public de l'occitan à Castres

Lien vers la pétition: https://www.change.org/p/a-monsieur-m...

L'école publique Louis David de Castres propose une section bilingue français/occitan qui fêtera ses 20 ans en 2023. L'exemple tarnais nous montre que ces sections bilingues, dont les avantages tant pédagogiques que culturels sont avérés, sont en général plébiscités par les parents lorsqu'elles ne pâtissent pas de problèmes administratifs comme nous avons pu les déplorer ces dernières années dans notre ville. Si, grâce à la mobilisation des parents et de l'équipe pédagogique, la situation s'améliore à l'école Louis David, c'est l'enseignement public de l'occitan dans son ensemble qui est menacé à Castres. Nous souhaitons par cette pétition attirer votre attention sur les nombreux problèmes rencontrés par ceux qui souhaitent, à Castres, un enseignement de et en occitan pour leur enfant. Nous déplorons ainsi : - les nombreux problèmes de recrutement d'enseignants habilités en occitan qui, par le passé, ont grandement mis en danger les sections bilingues occitan-français de la ville. - l'ouverture surprise, en 2014, d'une section bilingue à l'école d'Aillot, trop petite et peu adaptée à l'organisation d'une section bilingue puis, devant un échec prévisible, la décision unilatérale et sans jamais en avertir les parents, de remplacer en 2019 l'enseignement bilingue par une simple initiation à l'occitan. - une carte de l'offre d'enseignement de l'occitan aberrante et peu lisible qui oblige les élèves de la seule section bilingue à traverser la ville, pour poursuivre cet enseignement alors qu'un collège tout neuf vient d'ouvrir à proximité de l'école. Devant les problèmes logistiques, les élèves se voient ainsi obligés d'abandonner l'apprentissage de l'occitan qu'ils poursuivent pourtant depuis la maternelle. De ce fait, la seule section occitan de collège de la ville se trouve privée de son vivier et menacée par manque d'effectifs. - l'absence de réponse de l'Education Nationale, malgré les nombreuses sollicitations des parents, sur cette dernière question. S'il est vrai qu'un groupe de travail sur la question est évoqué depuis plusieurs années nous n'en voyons toujours pas la couleur. Pire, les prospections engagées pour l'ouverture d'un nouveau site bilingue semblent au point mort. Une nouvelle ouverture, dans une école adaptée tant au niveau de la taille que du secteur est pourtant la solution indispensable pour renforcer cet enseignement. Nous demandons donc : - la création d'un groupe de travail rassemblant les différents acteurs de l'enseignement public de l'occitan sur la ville qui menera une reflexion sur l'offre d'enseignement de l'occitan à Castres et notamment sur sa sectorisation. - L'étude sérieuse, pertinente et rapide de l'ouverture d'une nouvelle section bilingue. D'autres sections ont ouvert dans l'académie cette année, pourquoi pas à Castres ? - L'ouverture d'un enseignement de l'occitan sur le collège Thomas Pesquet afin de permettre aux élèves de la section bilingue Louis David de poursuivre l'apprentissage de l'occitan.

Les parents d'élèves de l'école Louis David de Castres Òc Bi Tarn ( association des parents d'élèves pour le bilinguisme français-occitan dans l'enseignement public)

CREO Tolosa ( Centre régionale des enseignants d'occitan)

Le Centre occitan del país Castrés et l'institut d'étude occitane du Tarn

Cyber Conférences

Cyber réunions Parents d'élèves

Ciber réunions à destination des parents d'élèves

Avantages et conditions d'une éducation bilingue en langue occitane.